Appel à candidatures : Stage de formation sur l’Aide humanitaire en Afrique de l’Ouest

Appel à candidatures : Stage de formation sur l’Aide humanitaire en Afrique de l’Ouest

Gestion des conflits

Course Duration: 16 – 27 Mai 2022
Application Date: - Mar 18, 2022
Course Fee: Voir les détails dans la description
Terms and Conditions:
Voir la description.

In short
Date/durée de formation du 16 au 27 mai 2022
Nombre de stagiaires 24
Groupe cible Cadres civils, militaires et policiers de niveau intermédiaire
Langue du stage Anglais & Français (interprétation simultanée)
Date limite de dépôt des candidatures 18 mai 2022

Introduction

Dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest, la situation humanitaire s’est gravement détériorée ; les catastrophes climatiques et météorologiques ont un impact humanitaire massif et les attaques extrémistes ou militantes se répandent dans de nouvelles régions. Les niveaux de vulnérabilité déjà élevés (dus à l’insécurité alimentaire, à la pauvreté, au risque élevé de violence sexuelle et sexiste) sont amplifiés par les effets de la pandémie de COVID-19.

La fourniture d’une aide humanitaire coordonnée et les mesures de renforcement des capacités sont des composantes majeures de la stratégie régionale de prévention des conflits en Afrique de l’Ouest. La pertinence de l’aide humanitaire n’est plus à démontrer, tel que l’indique le Cadre de prévention des conflits de la CEDEAO (CPCC) (2008), qui sert de référence à la CEDEAO et à ses États membres dans leurs efforts visant à renforcer la sécurité humaine dans la sous-région.

Le Pacte sur les femmes, la paix, la sécurité et l’action humanitaire (FPS–AH) appelle à la refonte des processus de paix et de sécurité et des processus humanitaires afin d’inclure systématiquement et significativement les femmes. La formation de base sur l’aide humanitaire en Afrique de l’Ouest (HAWAWPS CC) est par ailleurs orientée vers l’agenda ‘Femmes, paix et sécurité’ qui s’appuie sur des politiques telles que la Stratégie de réduction des risques de catastrophes et le plan d’action 2020-2030 de la CEDEAO.

Le stage est organisé conjointement par le Centre International Kofi Annan de Formation au Maintien de la Paix (KAIPTC) et le Centre d’études autrichien pour la paix et la résolution des conflits (ASPR), soutenu par l’Agence Autrichienne de Développement (ADA) et le Ministère Autrichien de la Défense (MOD).

But du stage

La formation de base sur l’aide humanitaire en Afrique de l’Ouest vise à renforcer les capacités pour une aide humanitaire efficace en dotant les stagiaires de connaissances et de compétences approfondies dans le secteur humanitaire (selon l’approche Nexus Humanitaire-Développement-Paix) et en améliorant les échanges et la compréhension mutuelle entre les acteurs des autorités de protection civile, des forces de sécurité et des ONG impliquées dans l’aide humanitaire et les secours en cas de catastrophe dans les pays membres de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Objectifs

À l’issue de ce stage de formation, les participants seront en mesure de :

  • Faire preuve de connaissances et de compétences accrues quant aux approches globales de planification, de coordination et de mise en œuvre dans le domaine de l’aide humanitaire ;
  • Mettre en œuvre des mesures relatives aux questions transversales (par exemple, l’égalité des sexes) dans l’aide humanitaire ;
  • Expliquer les cadres juridiques et normatifs, ainsi que les principaux programmes mondiaux, notamment le programme FPS, qui appuient l’aide humanitaire ;
  • Améliorer les échanges et la compréhension mutuelle entre les parties prenantes concernées (civils, militaires, policiers) ;
  • Encourager la mise en réseau et l’échange de pairs entre les praticiens dans le domaine de l’aide humanitaire et mieux comprendre le Nexus HDP.

Groupe cible

Axée sur le niveau opérationnel, cette formation s’adresse à un groupe mixte de professionnels humanitaires de niveau intermédiaire issus des autorités publiques (gouvernements nationaux et locaux, ministères, services de gestion des urgences), des I-ONG, des organisations de la société civile et des membres du mouvement de la Croix-Rouge/du Croissant-Rouge, ainsi que des forces de sécurité (militaires, police) directement ou indirectement engagées dans l’action humanitaire.

Contenu du stage

La formation de base HAWA propose une introduction approfondie à l’aide humanitaire, comprenant les acteurs humanitaires et leurs mandats, rôles et modes d’opération, le cycle de gestion des risques de catastrophes, la typologie des catastrophes, les composantes de l’action humanitaire, les principes, normes et codes de conduite humanitaires, l’approche ‘Do no Harm’ et le droit international humanitaire. Des sujets tels que l’évacuation massive d’urgence, la coordination et la gestion de l’information entre les acteurs sur le terrain, la sécurité humaine, le déplacement et la protection des civils seront abordés en théorie et complétés par des exercices pratiques.

 

Parmi les sujets abordés figurent les opérations humanitaires dans des contextes de fragilité et de conflit (coordination civilo-militaire et CMCoord humanitaire), les lignes directrices pour l’utilisation d’une escorte armée, la négociation de l’accès humanitaire, ainsi que la sensibilité aux conflits et l’engagement communautaire dans les situations d’urgence, la sensibilisation culturelle et les questions de genre et de diversité dans l’action humanitaire.

Méthodologie

La formation s’appuie sur une approche d’apprentissage par problèmes qui associe les connaissances théoriques à une application pratique tenant compte des réalités et des environnements de travail des stagiaires. Le stage sera offert au moyen d’une combinaison d’outils tels que des conférences, des études de cas, des exercices de groupe et des jeux de rôle.

Logistique

  • Langue du stage: Anglais et français. Un service d’interprétation simultanée sera disponible.
  • Hébergement : Ce stage est à plein temps et les stagiaires seront logés dans les locaux du KAIPTC.

L’Agence autrichienne de développement (ADA) prend généreusement en charge les frais de formation de tous les candidats

Financement:

    • Bourse d’études partielle : Les frais de repas, de logement et de formation des candidats sont entièrement financés par le généreux soutien de l’Agence autrichienne de développement (ADA). Les frais de voyage sont à la charge des candidats.
    • Bourse d’études complète : Les acteurs de la société civile du Burkina Faso, du Mali, du Niger, du Nigeria et du Sénégal peuvent postuler pour des bourses complètes comprenant les repas, le logement, les frais de formation et les frais de voyage qui seront financés par l’Agence autrichienne de développement (ADA).
    • Des bourses complètes en nombre limité pour les candidats issus des forces armées seront accordées par le biais des structures du système des attachés de défense autrichiens et du ministère autrichien de la défense (MOD). Au cas où cela s’appliquerait, communications pertinentes seront adressées aux structures officielles concernées.
    • Assurance et COVID-19 : NI le KAIPTC ni le ASPR ne sont responsables des assurances médicales, des voyages ou de tout autre dépense. Il est de la responsabilité des stagiaires, avant leur voyage, de souscrire à leur propre assurance, y compris l’assurance maladie couvrant également les dépenses liées au COVID-19 pendant et jusqu’à 14 jours après le stage.

Au maximum, trois des tests COVID-19 seront pris en charge par les sponsors. Le KAIPTC n’est PAS responsable des tests supplémentaires autres que les trois mentionnés ci-dessus. Tout frais supplémentaire lié au COVID-19, tel que la quarantaine, etc. sera à la charge exclusive du candidat.

Compte tenu de la pandémie de COVID-19 et des protocoles qui en découlent, il est probable que les stagiaires ne soient pas autorisés à quitter les locaux du KAIPTC pendant toute la durée de leur séjour.

    • Visa : Les frais de visa ne sont NI à la charge du KAIPTC NI à la charge de ASPR, mais du stagiaire lui-même. Les demandes de visa doivent être faites par le stagiaire.
    • Les candidats sélectionnés devront étudier un certain nombre de documents et suivre la formation UN BSAFE en ligne (en anglais : https://training.dss.un.org/course/detail/19948); avant le début de la formation. Ce travail de préparation a pour but de mettre tous les stagiaires au même niveau de compréhension.
    • En cas de nouvelle vague de COVID-19, cette formation pourrait être annulée.

The sponsors will cover the costs of maximum three COVID-19 tests. KAIPTC is NOT responsible for any additional tests other than the three stated above. Any additional cost incurred due to COVID-19, such as quarantine etc. will solely be the responsibility of the participant.

Due to the COVID-19 Pandemic and COVID-19 protocols implemented, it is likely that course participants will be confined during the entire stay at KAIPTC premises.

  • Visa : Les frais de visa ne sont NI à la charge du KAIPTC NI à la charge de ASPR, mais du stagiaire lui-même. Les demandes de visa doivent être faites par le stagiaire.
  • Les candidats sélectionnés devront étudier un certain nombre de documents et suivre la formation UN BSAFE en ligne (en anglais : https://training.dss.un.org/course/detail/19948); avant le début de la formation. Ce travail de préparation a pour but de mettre tous les stagiaires au même niveau de compréhension.
  • En cas de nouvelle vague de COVID-19, cette formation pourrait être annulée.

Processus de sélection

L’expérience nous démontre que cette formation génère un grand nombre de demandes. Cela rend la sélection encore plus compétitive. Le processus de sélection est structuré comme suit:

  • La sélection se fera sur la base des fonctions, des qualifications et de l’expérience.
  • Le processus de sélection des candidats tiendra compte, autant que possible, de l’équilibre entre les sexes et de la représentation géographique.
  • Le comité de sélection statuera sur les candidatures présélectionnées et sur ceux sur la liste d’attente.
  • Il sera demandé aux candidats présélectionnés de confirmer de manière contraignante leur participation.
  • En cas de non confirmation de place de la part d’un candidat présélectionné, cette place sera réattribuée à un candidat inscrit sur la liste d’attente selon le principe du “premier arrivé, premier servi.

 

Modalités d’inscription

Pour accéder au formulaire, veuillez cliquer sur le bouton “How to Apply” ou consulter cette adresse Internet :

https://lms.kaiptc.org/mod/questionnaire/view.php?id=79087

Cette adresse Web vous donne accès à la Page de demande d’inscription du Système d’apprentissage en ligne (LMS) du KAIPTC. Veuillez lire attentivement les instructions que vous trouverez sur cette page afin de pouvoir soumettre votre demande d’inscription.

REMARQUE : Les formulaires de candidature devront être intégralement remplis. Les formulaires de demande partiellement remplis ne seront pas pris en considération.

Contact du KAIPTC

Pour les questions d’ordre administratif : Pour des questions relatives au contenu du stage:
Mme Marylyn Agblor

Chargée de la Coordination des formations KAIPTC

Tel: +233 (0) 302 718 200 Ext. 1012

Omettre (0) lorsque vous appelez de l’extérieur du Ghana

Email: marylyn.agblor@kaiptc.org

Lt Col Ortwin Gammer
Directeur du stage HAWA

Tel: +233 (0) 302718200 Ext. 2165
Omettre (0) lorsque vous appelez de l’extérieur du Ghana

Email: Ortwin.Gammer@kaiptc.org

ASPR :

Pour les questions d’ordre administratif : Pour des questions relatives au contenu du stage:
Mme. Birgit Mayerhofer
Chef de projet HAWA ASPR

Email: mayerhofer@aspr.ac.at