Appel à candidatures: Stage de formation sur la Prévention des conflits (CPC19)

Appel à candidatures: Stage de formation sur la Prévention des conflits (CPC19)

Gestion des conflits

Course Duration: 23 sept - 4 oct 2019
Application Date: - Jun 20, 2019
Course Fee: Les frais de voyage seront à la charge du stagiaire. A la demande du candidat, le KAIPTC assistera les ressortissants de pays qui ne sont pas d’Afrique de l’Ouest dans leur démarche pour l’obtention de visa en mettant à leur disposition des lettres nécessaires à cet effet. Le logement et l’alimentation des stagiaires seront pris en charge par le KAIPTC. Le stage de formation sur la prévention des conflits est gratuit.
Terms and Conditions:
Voir description

Appel à candidatures:Stage de formation sur la Prévention des conflits (CPC19)

Contexte

Depuis la fin de la guerre froide, l’Afrique connait diverses formes de conflits armés violents qui ont causé la mort de millions de personnes et déplacé de nombreuses d’autres personnes, soit en tant que réfugiés ou déplacés internes. Dans un certain nombre de cas, ces conflits intra-étatiques ont également provoqué l’effondrement des Etats et des structures sociales; ils ont détruit les économies déjà fragiles de nombreux pays; ils ont eu des conséquences négatives sur les conditions sociales de la population; ils ont laissé un héritage terrible aux populations traumatisées, la haine ethnique, le banditisme et la prolifération des armes légères et de petit calibre. Les cas de la Somalie, du Libéria, de la Libye, de la Sierra Leone, de la République démocratique du Congo, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée Bissau, du Soudan et du Mali en sont des exemples.

Bien que la Commission de l’Union Africaine (UA) et les Communautés économiques régionales/mécanismes régionaux fournissent des efforts pour régler les situations de conflit, il reste encore beaucoup à faire pour s’assurer que toutes les conditions soient réunies pour réduire le risque de récurrence de tels conflits, voire les prévenir complètement. Dans de nombreux pays, les conditions qui conduisent à des conflits violents sont fréquentes. Sur tout le continent, la pauvreté généralisée, le chômage, en particulier parmi les jeunes, la mauvaise gouvernance, la politique d’exclusivité, la saisie inconstitutionnelle du pouvoir politique, la corruption et d’autres mauvaises pratiques sont à l’ordre du jour. Cela explique en partie pourquoi, à un moment où l’on se disait que l’ère des interventions militaires et des conflits liés aux élections était révolue, l’Afrique est toujours confrontée à de telles menaces. Parmi les exemples qui illustrent la triste réalité des conflits sur le continent, figurent les cas de la Guinée, du Niger, du Burkina Faso, de la Guinée Bissau, de la Côte d’Ivoire, du Burundi et, plus récemment, de la Gambie, du Zimbabwe et du Gabon. Ainsi, il y a lieu de penser qu’en Afrique, nombreux sont les pays où ces types de conflits sont une réalité potentielle.

En guise de contribution aux efforts de prévention des conflits de l’Union Africaine et de la CEDEAO en particulier, le KAIPTC envisage d’organiser le huitième d’une série de stages sur la prévention des conflits du 23 septembre au 4 octobre 2019. Les éléments de base de cette formation seront notamment extraits de la banque de ressources en prévention des conflits à l’usage des acteurs civils. Cette banque de ressources a été conçue lors une collaboration entre le KAIPTC et l’Institut de la société civile de l’Afrique de l’Ouest (WACSI), soutenue par l’Agence allemande de coopération technique (GIZ), dans le cadre d’une stratégie opérationnelle de prévention des conflits et de consolidation de la paix pour l’Afrique de l’Ouest à l’appui du Cadre de prévention des conflits de la CEDEAO (CPCC).

Durée/Description du Stage

Le stage de formation sur la prévention des conflits est une formation à plein temps, d’une durée de deux semaines qui se tiendra au KAIPTC. Il se déroulera en anglais et sera basé sur l’approche d’apprentissage par résolution de problèmes. Le stage utilisera une approche binaire qui examinera à la fois les aspects préventifs et post-conflictuels de la consolidation de la paix.

But et objectifs du stage

L’objectif général du stage est de fournir des connaissances et de l’expertise sur la prévention des conflits par le biais d’une compréhension et d’une explication des facteurs qui sont à l’origine des conflits. Ainsi, le stage facilitera la mise en œuvre du CPCC et de l’Architecture africaine de paix et de sécurité (AAPS).

Groupe cible

Ce stage accueillera un groupe mixtes de 30 spécialistes travaillant sur le terrain et ceux qui attendent d’être déployés dans un théâtre d’opérations. Compte tenu de cette approche binaire, la priorité sera accordée aux personnes travaillant avec les communautés qui se trouvent sur la ligne de front, aux organisations non gouvernementales et aux organisations multilatérales des Etats membres de la CEDEAO, en particulier, ceux originaires du Niger, de la Sierra Leone, du Liberia, du Togo, de la Guinée Bissau, du Burkina Faso, la Gambie, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Ghana et du Nigeria. Des places seront également réservées au personnel des Commissions de la CEDEAO et de l’UA et des Nations Unies, l’Union européenne jouant le rôle d’observateurs. Le processus de sélection des candidats tiendra compte, autant que possible, de l’équilibre entre les sexes.

Contenu du stage

  1. Défis contemporains de sécurité et prévention des conflits
  2. Nature de l’Etat africain
  3. Femmes et prévention des conflits
  4. Alerte précoce et de réponse rapide
  5. Gouvernance des ressources naturelles et prévention des conflits
  6. Médias, communication et prévention des conflits
  7. Systèmes de sécurité et prévention des conflits
  8. Citoyens, gouvernance et prévention des conflits
  9. Elections, démocratie et prévention des conflits
  10. Etat de droit et justice transitionnelle
  11. Droits de l’homme, théorie et pratique

Méthodologie d’enseignement

La méthode d’apprentissage par résolution de problèmes sera employée pour dispenser cette formation. Les stagiaires joueront ainsi un rôle actif sous la supervision d’une équipe d’animateurs expérimentés. Le stage sera ainsi offert au moyen d’une combinaison d’outils tels que des conférences, des études de cas, des travaux en petits groupes, des exercices de simulation.

Processus de sélection

Le processus de sélection consiste à soumettre des renseignements personnels par le biais de la page de demande de participation du KAIPTC, après quoi les candidats seront présélectionnés. Selon le nombre de demande, il pourra y avoir une deuxième phase qui consiste à soumettre une dissertation de 600 mots sur un sujet d’actualité lié à la paix et à la sécurité. Ce thème sera proposé par le Directeur du stage. On tiendra compte de la qualité du document soumis lors de la sélection finale des candidats.

Autres informations pertinentes

  • Nombre de stagiaires – 30
  • Tous les stagiaires seront logés dans les locaux du KAIPTC.
  • L’équipe d’animation sera composée, entre autres, de personnes ressources du KAIPTC, des ONG, des professionnels et des médiateurs en matière de prévention des conflits, ainsi que des universitaires.

Modalités d’inscription

Les personnes intéressées sont priées de bien vouloir remplir et soumettre le formulaire de demande en ligne en cliquant sur le bouton « How to Apply » (Comment s’inscrire).

Contacts at KAIPTC

Mme Marylyn Akabutu
Chargée de la Coordination des formations
Tél.  00 233 (0) 302 718200 Ext. 1012
Fax. 00 233 (0) 302 718201
E-mail:   marylyn.akabutu@kaiptc.org

Toute demande d’information concernant le contenu du stage devra être adressée au :

Col Emeka Ogili
Directeur du stage
Tel. 00 233 (0) 302 718200 Ext 1316
nnaemeka.ogili@kaiptc.org;