Programme sur les opérations de soutien à la paix

Programmes d’Operations de Soutien de la Paix (PSOP)

Bien que les opérations de maintien de la paix en Afrique aient commencé au Congo depuis les années 1960, les insuffisances restent plus que jamais importantes dans la manière dont les Opérations de soutien à la paix (OSP) sont menées. Ceux-ci limitent le succès et la vitesse de sortie des missions.

En outre, bien que, depuis 15 à 20 ans, l’Afrique bénéficie des formations au maintien de la paix, il a été difficile de déterminer l’impact que ces formations ont eu sur la paix et la sécurité dans la région.

Le PSOP permet d’approfondir les recherches et les formations sur toute une gamme de sujets relevant des opérations de soutien à la paix.

On distingue les trois principaux domaines suivants:

  • Maintien de la paix: déploiement du personnel civil, de police et militaire dans des pays touchés par les conflits
  • Appui à la mission: appui opérationnel spécifique sur demande visant à faciliter le succès dans les théâtres des missions
  • Consolidation de la paix d’après conflits: transition entre le maintien de la paix, stabilisation et gouvernance démocratique

Parmi les domaines étudiés dans ce programme figurent les accords et mandats de paix, la fourniture de contingents, les déploiements et les stratégies de sortie, les violences sexuelles liées aux conflits, la protection des civils, les forces en attente et la réforme du secteur de la sécurité, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Union Africaine (UA). L’Appui à la mission reste un domaine d’intérêt particulier.

Le programme étudie également les effets différenciés du maintien de la paix selon le sexe. Comment les femmes, les hommes, les filles et les garçons sont-ils touchés par les conflits et comment les missions de maintien de la paix peuvent-elles répondre de façon appropriée aux besoins de ces groupes?


Projets spécifiques pour 2016/2017

Le Bilan annuel des Opérations de Soutien à la Paix en Afrique est sous la gestion du PSOP. Cette publication offre une vision critique et une interprétation des opérations de soutien à la paix passées et actuelles menées sur le continent africain. Il permet d’analyser l’historique des missions; leurs mandats et la manière dont ils sont exécutés.

Il a pour objet la contribution à l’élaboration de politiques judicieuses et la mise à la disposition des personnes suivant des études sur les conflits et la sécurité des renseignements sur ces missions.

Le Mission Watch Newsletter paraît tous les trimestres avec des informations pertinentes et d’actualité sur les missions de maintien de la paix en Afrique. Il offre des informations concises sur les préoccupations des missions régionales aux décideurs, aux universitaires, aux services de sécurité, aux organisations de la société civile et à ceux qui poursuivent des études sur la paix et la sécurité.

Le PSOP préside également le Groupe de travail civil (CWG) de la Force en attente de la CEDEAO (FAC). Le but du GTC est d’améliorer la prise de conscience et le soutien des activités de la composante civile de la FAC auprès des États membres de la CEDEAO. Le CWG est composé du National Defence College (NDC) d’Abuja, de l’École de Maintien de la Paix (PEM) du Mali et du KAIPTC.

Le projet de police de la CEDEAO et de l’UA en Guinée-Bissau examine la nature, l’approche et le rôle de la police dans les OSP de l’UA et de la CEDEAO. Une attention particulière est accordée à la protection des civils, aux services de sécurité, au mentorat, au renforcement des capacités et à l’élaboration de politiques et de procédures en Guinée-Bissau.

Le projet Mécanismes de sécurité hybridesa pour objectif l’examen de la nature et la forme des mécanismes de sécurité hybrides, ainsi que leurs contributions à la sécurité dans les missions de paix. Il étudie la nature de l’engagement et de l’interaction entre ces acteurs pour fournir des services de sécurité efficaces.

Le projet Violence sexuelle liée aux conflits cherche à attirer l’attention des responsables politiques et des entités du secteur de la sécurité sur la violence sexuelle dans les conflits. Il contribue au renforcement des capacités des hauts responsables de la sécurité et des responsables de la politique régionale en matière de prévention du la CRSV en Afrique de l’Ouest.

Le travail du PSOP est fondé sur la recherche, le plaidoyer et le développement de programmes de formation.

Équipe: Emma Birikorang – Head of Programme Susan Nelson