You are here:  HomeTrainingCoursesCourses ListCall for Applications: Pilot ECOWAS/ KAIPTC Election Observation Training Course - Long Term

Courses

Call for Applications: Pilot ECOWAS/ KAIPTC Election Observation Training Course - Long Term
27 April 2017 - 15 June 2017





COURSE DATE: 28 AUGUST – 01 SEPTEMBER, 2017

APPLICATION DEADLINE: 15 JUNE, 2017

BACKGROUND

Democratic elections are the indispensable root of democracy and have become imperative for assessing national security, political stability and socio-economic development. Countries around the world irrespective of their political system and electoral process, have come to accept the reality that regular and periodic elections remain perhaps, the most acceptable means of facilitating representation, participation and accountability. For elections to have integrity , it must not only be conducted by Election Management Bodies with full independence of action in a professional , non – partisan and transparent manner, it is now the norm that such elections be certified free, fair and credible by election observers. As a result, election observation regimes have become an important element in promoting transparency, accountability, credibility of elections and enhancing the integrity and public confidence in the electoral process.
As one of the leading regional Economic Community (REC) in Africa, the ECOWAS was farsighted in identifying the promotion of democracy and multiparty elections as a cardinal objective .Section III of the ECOWAS Protocol on Democracy and Good Governance deals with election monitoring and assistance. The mandate of the fact finding and exploratory missions are spilt out in Article 13(2)of the protocol which includes among others ;collection of all text that governs the election concerned; gathering all information on the conditions  under which the elections should be conducted; collecting all pertinent information relating to the contesting candidates or political parties and etc. Having deployed observer missions to most of the presidential elections in the region in the last 15 years, ECOWAS has undoubtedly enhanced its early warning, peace building and crisis management capacity in mitigating potential election – related conflicts by promoting transparency, accountability and public confidence in the electoral process within the region.

Nevertheless, the capacity of ECOWAS to effectively discharge its mandate under section III of the protocol on Democracy and Good Governance is circumscribed among other factors its hitherto lack of a long term approach to election observation. The standard practise is usually to send out fact finding missions and deploy short term election observation missions for a specific number of days. It is evident that this short period is rather inadequate to undertake an encompassing assessment of the immediate pre- election, election and immediate post-election activities. There are therefore some concerns about the capability of ECOWAS to within this limited period of days, effectively assess the convergence criteria and parameters in measuring the integrity and credibility of the electoral process in its member states. This fact was rightly observed and extensively discussed in 2014 during the review exercise of the 2001 ECOWAS Protocol on Democracy and Good Governance.

Arising from the recommendations of the review exercise and coupled with the experience of deploying Long Term Election Observation Missions (LTEOMs) to Nigerian in January 2015 and other subsequent deployments, ECOWAS is persuaded of the essence and effectiveness of a long term approach to its election observation mandates. Such approach will enhance the capacity of the observer / supervisory mission to effectively undertake and discharge without undue pressure of time constraint in the requirements of Articles 16 and 17 of the Protocol on Democracy and Good Governance. From the foregoing, it is imperative that ECOWAS design an appropriate framework to its long term election observation methodology. It is also important to enhance the capacity of long term observers by imbuing them with the requisite skills and expertise, with specific reference to their functions and activities. It is in this light that the KAIPTC with the support of GIZ has developed this course on Long Term Election Observation which is to be piloted and conducted by the Centre.

COURSE GOAL/OBJECTIVES

The overarching goal of the pilot course is aimed at developing the capacity of key personnel in the military, police, civil society and governmental agencies of ECOWAS member states to conduct long term election observation (LTEOM) in the region and beyond. The objective seeks to provide the knowledge and understanding of election observation methodology for assessing pre-election, election and post-election periods.

TARGET GROUP

The course targets participants with background in Legal, Gender, Security, Media and Communications, Electoral Operations, Human Rights, Political Science, Conflict Management and any other relevant knowledge or experience.

EXPECTED OUTCOME

This course is designed as a capacity building opportunity to help equip long term election observers to participate in LTEOM for ECOWAS and other election observation missions

TRAINING METHODOLOGY

Facilitation is interactive, using the adult learning methodology of collaborative problem-based approach. It consists of mini lectures, small group activities, panel discussions, brainstorming, case studies, and simulations. The course will have simultaneous interpretation in both English and French


FACILITATORS AND RESOURCE PERSONS

The programme will bring together a team of facilitators and resource persons made up of subject matter experts, practitioners, trainers and advocates from the Continent and beyond.

COURSE CONTENT

The course covers a total of eleven (11) modules. They are as follows:

MODULE 1: Institutional Perspective on LTEOM
MODULE 2: International and Regional obligations and Commitments for Elections.
MODULE 3: Election Principles and Framework for Analysis
MODULE 4: Structure and Roles of LTEOM and LTO Activities
MODULE 5: Elections in Peace Building Initiatives
MODULE 6: LTO Reporting and Briefing
MODULE 7: Code of Conduct for LTOs
MODULE 8: Technology in LTO Activities
MODULE 9: Technology in Elections               
MODULE 10. Security in LTEOMs
MODULE 11: Recruitment for LTO Assignments

COURSE FEE AND APPLICATION

All expenses for the course participants are covered by the Centre as the pilot course is sponsored by GIZ (airfare, feeding, accommodation and tuition will be provided at the Centre for the duration of the programme). Participants are however required to show proof of having health insurance cover for the training period

Applicants should submit their applications not later than Wednesday June 15, 2017.

To apply, please click the link to complete an application form or call Tel: +233 (0) 302 718 200 Ext 1012 for further assistance.

http://lms.kaiptc.org/moodle/course/view.php?id=5









 

Appel à candidatures: Stage Pilote CEDEAO/KAIPTC sur l’Observation d’Elections a Long Terme
27 April 2017 - 15 June 2017





DATE DE FORMATION: 28 AOUT – 01  SEPTEMBRE 2017

DATE LIMITE DES INSCRIPTIONS: 15 JUIN 2017

CONTEXTE

Les élections démocratiques constituent un élément indispensable pour la démocratie; étant devenues fondamentales pour l’évaluation de la sécurité nationale, pour la stabilité politique et le développement socio-économique. Indépendamment de leur système politique et de leur processus électoral, des pays du monde entier ont fini par reconnaître le fait que l’organisation régulière et périodique d’élections constitue sans doute le moyen le plus acceptable de promouvoir les principes démocratiques de représentation, de participation et de responsabilité. Ainsi, pour garantir l’intégrité des élections, celles-ci doivent être exclusivement dirigées par des organismes de gestion des élections pouvant agir en toute indépendance et de manière non partisane et transparente, afin que les observateurs électoraux puissent les qualifier de libres, équitables et crédibles. Au vu de ces résultats, l’observation électorale est devenue un élément essentiel dans la promotion d’élections transparente, responsables et crédibles ainsi que dans le renforcement de la confiance du public dans le processus électoral.

Etant une des principales communautés économiques régionales (REC) d’Afrique, la CEDEAO a été prévoyant en considérant la promotion de la démocratie et des élections multipartites comme une priorité. La section III du Protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance traite du suivi et de l’assistance électorale. Le mandat des missions d’enquête et d’exploration est définie dans l’Article 13 (2) du protocole qui comprend, entre autres, la collecte de tous les textes qui régissent les élections; la collecte tous les renseignements sur les conditions de déroulement des élections; la collecte tous les renseignements pertinents relatifs aux candidats ou aux partis politiques qui se présentent aux élections etc... Après déploiement des missions d’observation dans la majorité des élections présidentielles régionales au cours des 15 dernières années, la CEDEAO a incontestablement amélioré ses capacités d’alerte précoce, de consolidation de la paix et de gestion de crise pour atténuer les conflits potentiels liés aux élections tout en promouvant la transparence, la responsabilité et la confiance du public dans les processus électoraux régionaux.

Néanmoins, la capacité de la CEDEAO à s’acquitter efficacement de son mandat en vertu de la section III du Protocole sur la démocratie et la bonne gouvernance est limitée, entre autres facteurs, par l’absence d’une approche à long terme de l’observation des élections. D’habitude, des missions de recherche de faits sont activées avant le déploiement des missions d’observation des élections à court terme qui ne durent qu’un certain nombre de jours. Il est évident que cette courte période est plutôt insuffisante pour entreprendre une évaluation exhaustive de la période précédant immédiatement l’élection, des élections et des activités post-électorales. Il existe donc des préoccupations quant à la capacité de la CEDEAO, sur une période courte de quelques jours, à évaluer efficacement les critères et paramètres de convergence lors de l’évaluation de l’intégrité et de la crédibilité du processus électoral dans ses Etats membres. Ce fait a été bien identifié et a fait l’objet d’énormes débats en 2014 dans le cadre de la révision du Protocole de la CEDEAO de 2001 sur la démocratie et la bonne gouvernance.

Etant donné les recommandations de cette révision et compte tenu de l’expérience sur le déploiement des missions d’observation électorale à long terme (LTEOM) au Nigeria en janvier 2015 et d’autres déploiements ultérieurs, la CEDEAO est convaincue de la nature et l’efficacité d’une approche à long terme des mandats de ses missions d’observation électorale. Une telle approche permettra d’améliorer la capacité des missions d’observations ou de supervision à mener et à s’acquitter efficacement, sans pression excessive par rapport à la contrainte de temps, des exigences des articles 16 et 17 du Protocole sur la démocratie et la bonne gouvernance. De ce qui précède, il faudra impérativement que la CEDEAO établisse un cadre approprié pour sa méthodologie d’observation des élections à long terme. Il est également important d’améliorer la capacité des observateurs à long terme en les dotant de compétences et expertise requises spécifiquement à leurs fonctions et activités. C’est dans cette optique que le KAIPTC, bénéficiant du soutien de la GIZ, a développé la formation sur l’observation des élections à long terme qui sera pilotée et conduite par le Centre.

BUT & OBJECTIFS DU STAGE

L’objectif primordial de ce stage pilote est de développer la capacité du personnel de l’armée, de la police, de la société civile et des instances gouvernementales des Etats membres de la CEDEAO à mener une observation électorale à long terme (LTEOM) au niveau régional et au-delà. D’une manière spécifique, ce stage vise à fournir des connaissances et la compréhension de la méthodologie d’observation des élections dans le cadre de l’évaluation des périodes préélectorales, électorales et post-électorales.

GROUPE CIBLE

Cette formation est destinée aux personnes ayant une expérience dans le domaine juridique, du genre, de la sécurité, des médias et communications, des activités électorales, des droits de l’homme, des sciences politiques, de la gestion des conflits et toute autre connaissance ou expérience pertinente.

RESULTAT ESCOMPTE

Cette formation a été conçue pour être un moyen de renforcement des capacités en vue de permettre aux observateurs électoraux à long terme de participer aux LTEOM pour le compte de la CEDEAO et d’autres missions d’observation des élections

METHODOLOGIE DE FORMATION

Cette formation sera interactive et se reposera sur la méthodologie d’apprentissage par problèmes à l’usage des adultes. Il y aura des mini-cours, des activités en petits groupes, des débats, des remue-méninges, des études de cas et des simulations. Les services d’interprétation simultanée sont offerts (anglais et français).


ANIMATEURS ET PERSONNES RESSOURCES

Le programme réunira une équipe d’animateurs et de personnes ressources, composée d’experts électoraux, de professionnels, de formateurs et de défenseurs venus d’Afrique de l’Ouest et au-delà.

CONTENU DU STAGE

Le stage comprend au total onze (11) modules qui sont:

MODULE 1: Point de vue institutionnel de LTEOM
MODULE 2: Obligations et Engagements internationaux et régionaux par rapport aux élections.
MODULE 3: Principes électoraux et cadre d’analyse
MODULE 4: Structure et rôles des activités de LTEOM et LTO
MODULE 5: Elections comme initiatives de consolidation de la paix
MODULE 6: Rapports et briefing sur les LTO
MODULE 7: Code de conduite pour les LTO
MODULE 8: Technologie dans les activités de LTO
MODULE 9: Technologie en matière d’élections
MODULE 10: Sécurité en matière de LTEOM
MODULE 11: Recrutement pour le déploiement dans les LTO

FRAIS DE FORMATION ET DEMANDE

Ce stage pilote étant parrainé par GIZ, tous les frais de participation sont couvertes par le Centre (transport aérien, alimentation, hébergement et frais de formation seront fourni par le Centre pendant toute la durée du programme). Les stagiaires sont toutefois tenus de présenter une preuve d’assurance-maladie valable pour la durée de formation.

Les candidats doivent soumettre leurs demandes au plus tard le mercredi 15 juin 2017.

Pour vous inscrire, veuillez cliquer sur ce lien et remplir le formulaire de demande ou appeler le numéro de téléphone: +233 (0) 302 718 200 poste 1012 pour de plus amples renseignements.

http://lms.kaiptc.org/moodle/course/view.php?id=5