You are here:  HomeTrainingCoursesCourses ListCall for Applications: Conflict Prevention Course (CPC17)

Courses

Call for Applications: Conflict Prevention Course (CPC17)
19 January 2017 - 17 April 2017


Course Date:  10 - 21 July 2017
Application Closing Date:  17 April 2017

Background

Since the end of the Cold War, Africa has experienced various forms of armed conflicts which have caused the deaths of millions of people and displaced many others either as refugees or as internally displaced persons. Some of these intra-state conflicts have also led to the collapse of state and societal structures; have destroyed the fragile economies of many countries with adverse impact on the social conditions of the people; and have bequeathed terrible legacies of traumatized populations, ethnic hatred, banditry, and the proliferation of small arms and light weapons amongst others. The cases of Somalia, Liberia, Sierra Leone, DR Congo, Cote d’Ivoire, Guinea Bissau, Sudan and Mali are examples.

Although efforts are being made at the levels of the African Union (AU) Commission and Regional Economic Communities/Regional Mechanisms to respond to conflict situations, much remains to be done to ensure that appropriate conditions are created to make the recurrence of such conflicts difficult, if not impossible. In many countries, the conditions that lead to violent conflict are prevalent. Across the continent, pervasive poverty, unemployment, particularly among the youth population, bad governance, exclusive politics, unconstitutional hold to political power, corruption and other mal-practices are the order of the day. This partly explains why at a time that most people believe that military interventions and election related conflicts ought to have been confined to history globally, Africa still faces such threats. The experiences in Guinea, Niger, Burkina Faso, Guinea Bissau, La Cote d’Ivoire, Burundi and most recently The Gambia are a few examples which underscore the stark conflict realities on the continent. Indications are that there are a lot more countries in Africa where potentials for similar kinds of conflict are rife.

As a contribution to the conflict prevention efforts of the African Union and ECOWAS in particular, KAIPTC plans to conduct the sixth in a series of Conflict Prevention Courses from 10 – 21 July 2017. The core elements of the training will be drawn from the Conflict Prevention Resource Pack for Civilian Actors which was developed through a collaboration between KAIPTC and the West Africa Civil Society Institute (WACSI) with the support of the German Technical Cooperation (GIZ) as a comprehensive civilian-driven operational strategy for conflict prevention and peacebuilding for West Africa in support of the ECOWAS Conflict Prevention Framework (ECPF).

Course Duration/ Description

The Conflict Prevention Course will be a two-week residential course to be held at the KAIPTC. It will be conducted in English and French and will be based on the Problem Based Learning Methodology. The course will take a binary approach which will basically explore both the preventive and post conflict aspects of peacebuilding.

Aim and Objectives of the Course

The overall aim of the course is to provide knowledge and expertise on conflict prevention through an understanding and explanation of the factors that cause and trigger conflicts. Hence the course will contribute to the implementation of the ECPF and the African Peace and Security Architecture (APSA)

Target Group

The course will target a mixed group of 30 practitioners in the field and those who are looking forward to be inserted in an operational theatre. In view of the two-sided approach to the course, priority will be given to personnel working with communities on the frontlines, Non-Governmental Organizations and multilateral organizations in ECOWAS member states with special emphasis on Niger, Sierra Leone, Liberia, Togo, Benin, Burkina Faso, The Gambia, Cote D’Ivoire, Guinea, Ghana and Nigeria. The selection process will also strive to include personnel from the ECOWAS (ESF) and AU Commissions, and United Nations with the European Union as observers. Selection will strive to achieve gender balance of participants as much as possible.

Course Content

a)    New Wars, Conflict and Multidimensional Peacekeeping - A methodological approach
b)     The Nature of the African State
c)    Women and Conflict Prevention
d)    Risk and Vulnerability Assessment
e)    Natural Resource Governance and Conflict Prevention
f)    Media, Communication  and Conflict Prevention
g)    Security Sector Systems and  Conflict Prevention
h)    Citizens, Governance and Conflict Prevention
i)    Elections, Democracy and Conflict Prevention
j)    Rule of Law and Transitional Justice
k)    Human Rights, Theory and Practice

Teaching Methodology

The Problem-Based Learning approach will be used in the delivery of the course hence course participants will play an active role under the guidance of an experienced team of facilitators.  The course content will thus be delivered using a combination of tools such as lectures, case studies, small group works, exercises and simulation among others.

Selection Process

There will be two levels of the selection process. Phase 1 will involve submission of bio-data through the KAIPTC application process after which applicants will be shortlisted. Phase 2 will involve submission of a 600-word commentary paper on a topical peace and security issue to be determined by the Course Director. The results from the submission of this paper will count in the final selection of participants.

Relevant Facts

•    Course capacity - 30 participants.
•    KAIPTC residential accommodation for all participants.
•    Facilitation team will be composed of resource persons from KAIPTC, NGOs, Conflict Prevention Practitioners and Mediators as well as academics among others.

Cost of travel, accommodation and feeding for participants will be covered by the KAIPTC. To attend the course, selected applicants will be required to pay a non-refundable course fee of $500.00 at least 3 weeks before the course assembles. However, participants coming from outside the African continent will be responsible for their travel expenses as well.

How to Apply

Interested applicants are requested to kindly fill and submit an online application form. Access the application form using the link http://lms.kaiptc.org/moodle/course/view.php?id=5


Contacts at KAIPTC;
Ms Marylyn Akabutu
Course Coordinator
Tel.  00 233 (0) 302 718200 Ext. 1012
Fax. 00 233 (0) 302 718201
Email:   marylyn.akabutu@kaiptc.org

Queries regarding the content of the course should be referred to the Course Director, Col Emeka Ogili: nnaemeka.ogili@kaiptc.org;  [00 233 (0) 302 718200 Ext 1316].






Appel à candidatures: Stage de formation sur la Prévention des conflits
19 January 2017 - 17 April 2017



Date du stage:  10 - 21 juillet 2017
Date limite de dépôt des demandes: 17 April 2017

Contexte

Depuis la fin de la guerre froide, l’Afrique connait diverses formes de conflits armés violents qui ont causé la mort de millions de personnes et déplacé de nombreuses d’autres personnes, soit en tant que réfugiés ou déplacés internes. Dans un certain nombre de cas, ces conflits intra-étatiques ont également provoqué l’effondrement des Etats et des structures sociales; ils ont détruit les économies déjà fragiles de nombreux pays; ils ont eu des conséquences négatives sur les conditions sociales de la population; ils ont laissé un héritage terrible aux populations traumatisées, la haine ethnique, le banditisme et la prolifération des armes légères et de petit calibre. Les cas de la Somalie, du Libéria, de la Sierra Leone, de la République démocratique du Congo, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée Bissau, du Soudan et du Mali en sont des exemples.

Bien que la Commission de l’Union Africaine (UA) et les Communautés économiques régionales/mécanismes régionaux fournissent des efforts pour régler les situations de conflit, il reste encore beaucoup à faire pour s’assurer que toutes les conditions soient réunies pour réduire le risque de récurrence de tels conflits, voire les prévenir complètement. Dans de nombreux pays, les conditions qui conduisent à des conflits violents sont fréquentes. Sur tout le continent, la pauvreté généralisée, le chômage, en particulier parmi les jeunes, la mauvaise gouvernance, la politique d’exclusivité, la saisie inconstitutionnelle du pouvoir politique, la corruption et d’autres mauvaises pratiques sont à l’ordre du jour. Cela explique en partie pourquoi, à un moment où l’on se disait que l’ère des interventions militaires et des conflits liés aux élections était révolue, l’Afrique est toujours confrontée à de telles menaces. Parmi les exemples qui illustrent la triste réalité des conflits sur le continent, figurent les cas de la Guinée, du Niger, du Burkina Faso, de la Guinée Bissau, de la Côte d’Ivoire, du Burundi et, plus récemment, de la Gambie. Ainsi, il y a lieu de penser qu’en Afrique, nombreux sont les pays où ces types de conflits sont une réalité potentielle.

En guise de contribution aux efforts de prévention des conflits de l’Union Africaine et de la CEDEAO en particulier, le KAIPTC envisage d’organiser le sixième d’une série de stages sur la prévention des conflits du 10 au 21 juillet 2017. Les éléments de base de cette formation seront notamment extraits de la banque de ressources en prévention des conflits à l’usage des acteurs civils. Cette banque de ressources a été conçue lors une collaboration entre le KAIPTC et l’Institut de la société civile de l’Afrique de l’Ouest (WACSI), soutenue par l’Agence allemande de coopération technique (GIZ), dans le cadre d’une stratégie opérationnelle de prévention des conflits et de consolidation de la paix pour l’Afrique de l’Ouest, placée sous la direction civile et en réponse au Cadre de prévention des conflits de la CEDEAO (CPCC).

Durée/Description du Stage

Le stage de formation sur la prévention des conflits est une formation à plein temps, d’une durée de deux semaines qui se tiendra au KAIPTC. Il se déroulera en anglais et en français et sera basé sur l’approche d’apprentissage par résolution de problèmes. Le stage utilisera une approche binaire qui examinera à la fois les aspects préventifs et post-conflictuels de la consolidation de la paix.

But et objectifs du stage

L’objectif général du stage est de fournir des connaissances et de l’expertise sur la prévention des conflits par le biais d’une compréhension et d’une explication des facteurs qui sont à l’origine des conflits. Ainsi, le stage facilitera la mise en œuvre du CPCC et de l’Architecture africaine de paix et de sécurité (AAPS).

Groupe cible

Ce stage accueillera un groupe mixtes de 30 spécialistes travaillant sur le terrain et ceux qui attendent d’être déployés dans un théâtre d’opérations. Compte tenu de cette approche binaire, la priorité sera accordée aux personnes travaillant avec les communautés sur la ligne de front, aux organisations non gouvernementales et aux organisations multilatérales des Etats membres de la CEDEAO, en particulier, ceux originaires du Niger, de la Sierra Leone, du Liberia, du Togo, du Bénin, du Burkina Faso, la Gambie, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Ghana et du Nigeria. Des places seront également réservées au personnel des Commissions de la CEDEAO et de l’UA et des Nations Unies, l’Union européenne jouant le rôle d’observateurs. Le processus de sélection des candidats tiendra compte, autant que possible, de l’équilibre entre les sexes.

Contenu du stage

a)    Nouvelles guerres, conflits et maintien de la paix multidimensionnel - Une approche méthodologique
b)    Nature de l’Etat africain
c)    Femmes et prévention des conflits
d)    Evaluation des risques et de la vulnérabilité
e)    Gouvernance des ressources naturelles et prévention des conflits
f)    Médias, communication et prévention des conflits
g)    Systèmes de sécurité et prévention des conflits
h)    Citoyens, gouvernance et prévention des conflits
i)    Elections, démocratie et prévention des conflits
j)    Etat de droit et justice transitionnelle
k)    Droits de l’homme, théorie et pratique

Méthodologie d’enseignement

La méthode d’apprentissage par résolution de problèmes sera employée pour dispenser cette formation. Les stagiaires joueront ainsi un rôle actif sous la supervision d’une équipe d’animateurs expérimentés. Le stage sera ainsi offert au moyen d’une combinaison d’outils tels que des conférences, des études de cas, des travaux en petits groupes, des exercices de simulation.

Processus de sélection

Le processus de sélection comprend deux phases. La Phase 1 consiste à soumettre des renseignements personnels par le biais du processus de demande de participation du KAIPTC, après quoi les candidats seront présélectionnés. La Phase 2 consiste à soumettre une dissertation de 600 mots sur un sujet d’actualité lié à la paix et à la sécurité. Ce thème sera proposé par le Directeur du stage. On tiendra compte de la qualité du document soumis lors de la sélection finale des candidats.

Autres informations pertinentes

•    Nombre de stagiaires - 30
•    Tous les stagiaires seront logés dans les locaux du KAIPTC.
•    L’équipe d’animation sera composée, entre autres, de personnes ressources du KAIPTC, des ONG, des professionnels et des médiateurs en matière de prévention des conflits, ainsi que des universitaires.

Les frais de voyage, d’hébergement et d’alimentation des stagiaires seront pris en charge par le KAIPTC. Pour participer à cette formation, les personnes retenues devront verser des frais de formation de 500 dollars trois semaines avant le début du stage. Toutefois, les candidats en provenance de l’extérieur du continent africain prendront également en charge leurs propres frais de voyage.

Modalites d’Inscription

Les personnes intéressées sont priées de bien vouloir  remplir et soumettre le formulaire de demande en ligne. Veuillez suivre ce lien pour accéder au formulaire de demande    http://lms.kaiptc.org/moodle/course/view.php?id=5

Contacts au KAIPTC:
Mme Marylyn Akabutu
Coordinatrice des stages
Tél.  00 233 (0) 302 718200 Poste 1012
Fax. 00 233 (0) 302 718201
Email:   marylyn.akabutu@kaiptc.org
Toute demande d’information concernant le contenu du stage devra être adressée au Directeur du stage, le Col Emeka Ogili: nnaemeka.ogili@kaiptc.org; [00 233 (0) 302 718200 Poste 1316].